Banniere

Histoire

L'Acadie, la plus ancienne paroisse du Haut-Richelieu, est issue des Seigneuries de Longueuil, de Léry et des Pères Jésuites de La Prairie. Lors de sa fondation en 1782, elle fut nommée Sainte Marguerite de Blairfindie, par complaisance pour l'Écossais William Grant, époux de la baronne de Longueuil.

 

On l'appelait aussi la petite Cadie.

Dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, des colons s’établissent sur les rives de la «Petite-rivière-de-Montréal» (rivière L’Acadie). Le défrichement des terres fertiles de la vallée va déjà bon train quand arrivent, à partir de 1763 et par grappes successives, des exilés acadiens trouvant enfin refuge après des années d’errance.

Leur établissement donne un élan à la colonisation, à la démographie et au développement du secteur. Il laissera finalement des traces jusque dans l’appellation de la localité. Mais la situation géographique de L’Acadie, établie en retrait des routes principales, et surtout le passage du chemin de fer entre La Prairie et Saint-Jean, contribuent à la migration de la population vers la zone urbaine de Saint-Jean qui, à cette époque, fait déjà figure de capitale régionale. 

Avec ses 1774 habitants en 1782, L'Acadie se classait alors parmi les plus populeuses de la province et son immense territoire recouvrait, à l'origine, Saint-Blaise, Saint-Luc, Saint-Cyprien, Napierville, Saint-Jacques-le-Mineur et une partie de Saint-Jean. En 1827, on y trouvait la deuxième filature de laine de tout le Canada.

Durant les Insurrections de 1837-1838, des dizaines de maisons furent incendiées par les troupes du major-général, Sir John Colborne et les miliciens volontaires. Cependant, l'église et ses dépendances furent épargnées.

 

En 1926 la localité prit le nom de Lacadie, puis L'Acadie en 1976.

 

Le peintre-sculpteur Napoléon Bourassa, le faiseur de rouets Jules L'Heureux et la fondatrice des Petites Soeurs de la Sainte-Famille, Mère Léonie Paradis sont natifs de L'Acadie.

 

The parish of Blairfindie founded in 1782, was part of the seigniories of Longueuil, de Léry and the Jesuit priests of La Prairie. It was named Sainte Marguerite de Blairfindie in honor of William Grant of Blairfindy, husband of the baroness of Longueuil. After its incorporation in 1845, the village kept its name. In 1926 it became Lacadie and in 1976, L'Acadie.

L'Acadie was the first parish in the Haut-Richelieu. During the 1837-1838 Rebellions the army of Major-General Colborne and the Volontary Militia burnt dozens of houses. The church and the adjacent  buildings were spared.